Traitres yeux mis au guet de ma haute eschauguette

Traitres yeux mis au guet de ma haute eschauguette
Contre les ennemis du cœur vostre
Seigneur,
Que donnés vous passage à l'œil assassineur
De ma laronne amie en ma moelle segrette ?

Helas il n'est plus temps de sonner la retraite
Quand le fort est tenu du soldat butineur !
Aussi mon mur sapé par ce cruel mineur,
D'une mer de vos pleurs vous fait paier la dette.

Las ! je faus, ce n'est vous qui dedans mon cerveau
Desseignés nuit et jour ce nonpareil tableau :
C'est la daimon chambrier de nature et de l'astre

Qui obéit aux lois de si rare beauté :

Puisque nature donc nous guide à son coté,
Nous sommes (cœur, yeux, moi) en bienheureux

[desastre.

Évaluations et critiques :

Traitres yeux mis au guet de ma haute eschauguette
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Aidez les autres à explorer le monde de la poésie et partagez votre opinion sur ce poème.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x