O
Poète qui fuis l'Afrique,
Sa discipline, ses amours,
Ne crains-tu pas en
Amérique
De regretter ces combles jours

Où parmi leurs sourires vastes
Se dressaient à ton cri de «
Go! »
Les fils et filles du
Congo
En pyramide de gymnastes?

Évaluations et critiques :

Fuite
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Votre opinion compte! Partagez-la et dites-nous ce que vous pensez de ce poème.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x