Fuite

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

O
Poète qui fuis l'Afrique,
Sa discipline, ses amours,
Ne crains-tu pas en
Amérique
De regretter ces combles jours

Où parmi leurs sourires vastes
Se dressaient à ton cri de «
Go! »
Les fils et filles du
Congo
En pyramide de gymnastes?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.