L’écriture dans L’Eau

Puisque les choses sont ce qu'elles sont maintenant : l'heure s'arrête avant d'arriver à son terme
la bougie allumée dans la nuit n'éclaire pas
la foule sombre dans le sexe et la bouffe
la lettre dans le journal s'évade de la ligne
le feu ne brûle que le corps tendre
la pierre aiguisée ne fend pas le crâne
l'amour mis aux enchères
n'est qu'une marchandise de mauvais aloi
la sagesse est reconnue quand le sage se noie
le temps où nous vivons n'est qu'un sanatorium
Puisque les choses sont ce qu'elles sont maintenant
qu'advienne le déluge !

Abdelkrim Tabbal

Évaluations et critiques :

L’écriture dans L’Eau
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Quelle est votre interprétation de ce poème ? Commentez et laissez-nous savoir!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x