Si d'aventure la lettre vient à toi
lance-lui le salut
de l'étranger
et demande-lui
d'où vient le nom
enquiers-toi
de la direction prochaine
de la braise
sur ses lèvres
car celui qui ne vient pas
du jasmin
n'est que le reflet du feu
non le feu
semblable à la flûte
non pas une flûte
Alors n'ouvre pas la porte, ô compagnon
laisse-la mourir
dans le soir glacial

Abdelkrim Tabbal

Évaluations et critiques :

Testament
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Partagez votre opinion et dites-nous ce que vous pensez de ce poème. Montrez-nous que vous êtes un grand poète!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x