Conseils à un ami

Vous qui, trop content de la noble figure

Que le ciel partial, savant décorateur,

Créa, pour défier le peintre et le sculpteur,

Couronnant à ravir votre belle tonsure !
Vous qui, trop content de la cervelle pure

Que le ciel partial, savant distributeur,

Mit dans votre cerveau, comme met sans mesure

Des livres dans sa hotte, un ardent colporteur !
Allez, ne craignez rien, car la route est ouverte,

Le ciel vous est serein, et la prairie est verte,

De larmes, de regrets semez votre chemin !
Prenez garde pourtant, troussant votre moustache,

Que quelque bon mortel contre vous ne se fâche,

Et ne masque vos traits du revers de sa main.

Évaluations et critiques :

Conseils à un ami
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Partagez votre poésie avec le monde! Quelle est votre opinion sur ce poème?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x