Petites misères de mai

On dit : l’Express

Pour Bénarès !
La Basilique

Des gens cosmiques !….
Allons, chantons

Le Grand Pardon !
Allons, Tityres

Des blancs martyres !
Chantons: Nenni !

A l’Infini,
Hors des clôtures

De la Nature !
(Nous louerons Dieu,

En temps et lieu.)
Oh ! les beaux arbres

En candélabres !….
Oh ! les refrains

Des Pèlerins !….
Oh ! ces toquades

De Croisades !….
- Et puis, fourbu

Dès le début.
Et retour louche….

- Ah ! tu découches !

Évaluations et critiques :

Petites misères de mai
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Vous avez lu ce poème. Votre opinion compte! Laissez-nous savoir ce que vous en pensez.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x