À Mlle ***
Voici le Printemps, la saison des roses.

Plus de rameaux nus, de gazons jaunis ;

Plus de froids matins ni de soirs moroses :

Voici le Printemps et ses jours bénis.
Voici le Printemps : aux fleurs demi-closes

La brise qui vient des bois rajeunis

Murmure tout bas de divines choses…

Voici le Printemps, la saison des nids.
Enfant, tout cela chez vous se révèle ;

Chez vous, comme au sein de la fleur nouvelle,

La coupe d’ivresse offre sa liqueur.
Pour vous nul besoin que le temps renaisse :

Vous avez la vierge et sainte jeunesse ;

C’est votre printemps, la saison du cœur.
(1874)

Évaluations et critiques :

Le Printemps
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Vous êtes un poète inspiré? Laissez-nous vous entendre et donnez votre avis sur ce poème!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x