De vos jours

I

Concomitamment la muture concraite et la peinsique

abstrète vous donnent les belles couleurs de l'amateur et le bon

ton du mélomane distingué.

II

Ils font d'abord la sourde oreille et puis l'œil aveugle et puis les bras manchots
Un peu plus tard

comme la musique par d'autres est appréciée estampillée consacrée et reconnue d'utilité musique alors ils applaudissent la musique frénétiquement rageusement comme s'ils fessaient un enfant.

Évaluations et critiques :

De vos jours
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Votre avis est important! Que pensez-vous de ce poème? Partagez-le avec nous!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x