Le Temps Absent

Au cinquième bar
une chanson d'amour montait jusqu'à la peur
La lanterne rouge était le soleil permanent de la nuit
La pluie qui tombait des pupilles de la fenêtre abandonnée
était l'histoire du créateur du vin. et la musique du premier amour
L'échanson connaissait toute la sagesse
Le verre, les mollets de la neige étaient l'époque
et le bar le monde entier
Dans un coin, un étranger riait jusqu'à la peur
C'était juste un décor
une représentation
Il n'y avait rien de l'amour
rien de la sagesse
rien de l'homme
rien du monde

Abdelkrim Tabbal

Évaluations et critiques :

Le Temps Absent
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Vous avez des pensées sur ce poème? Partagez-les et faites-nous part de vos idées créatives!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x