Les quatre saisons – L’automne

L’automne fait les bruits froissés

De nos tumultueux baisers.
Dans l’eau tombent les feuilles sèches

Et sur ses yeux, les folles mèches.
Voici les pèches, les raisins,

J’aime mieux sa joue et ses seins.
Que me fait le soir triste et rouge,

Quand sa lèvre boudeuse bouge ?
Le vin qui coule des pressoirs

Est moins traître que ses yeux noirs.

Évaluations et critiques :

Les quatre saisons – L’automne
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Commentez et laissez-nous savoir ce que vous pensez de cette poésie!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x