à René Hilsum.

La photographie : un groupe.

Si le soleil passait,

Si tu bouges.
Fards. À l’intérieur, blanche et vernie,

Dans le tunnel.

« Au temps des étincelles

On débouchait la lumière. »

Plus tard.
Postérité, mentalité des gens.

La bien belle peinture.

L’épreuve, s’entendre.

L’espoir des cantharides

Est un bien bel espoir.

Évaluations et critiques :

L’Ami
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Commentez et laissez-nous savoir ce que vous pensez de cette poésie!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x