Case d’Armons – Mutation

Une femme qui pleurait

Eh ! Oh ! Ha !

Des soldats qui passaient

Eh ! Oh ! Ha !

Un éclusier qui pêchait

Eh ! Oh ! Ha !

Les tranchées qui blanchissaient

Eh ! Oh ! Ha !

Des obus qui pétaient

Eh ! Oh ! Ha !

Des allumettes qui ne prenaient pas

Et tout

A tant changé

En moi

Tout

Sauf mon Amour

Eh ! Oh ! Ha !

Évaluations et critiques :

Case d’Armons – Mutation
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Votre avis est important! Que pensez-vous de ce poème? Partagez-le avec nous!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x