Le Vendredi du crime

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

Un incroyable désir s’empare des femmes endormies

Une pierre précieuse s’endort dans l’écrin bleu de roi

Et voila que sur le chemin s’agitent les cailloux fatigués

Plus jamais les pas des émues par la nuit

Passez cascades

Les murailles se construisent au son du du luth d’Orphée

et s’écroulent au son des trompettes de Jéricho

Sa voix perce les murailles

et mon regard les supprime sans ruines

Ainsi passent les cascades avec la lamentation des étoiles

Plus de cailloux sur le sentier

Plus de femmes endormies

Plus de femmes dans l’obscurité

Ainsi passez cascades.

Recommander

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin

CITATIONS ET EXTRAITS

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.