Chanson : Philis, vous vous plaignez…

(orthographe modernisé)
Philis, vous vous plaignez que je n’ai point d’esprit

À vous parler de mon martyre.

Hélas ! ignorez-vous qu’un mal que l’on peut dire

N’est jamais si grand que l’on dit ?
Un Amant dit assez quand il est interdit,

Quand il languit, quand il soupire ;

Mais apprenez, Philis, qu’un mal que l’on peut dire

N’est jamais si grand que l’on dit.
(orthographe ancienne)
Philis, vous vous plaignez que je n’ay point d’esprit

A vous parler de mon martyre.

Helas ! ignorez-vous qu’un mal que l’on peut dire

N’est jamais si grand que l’on dit ?
Un Amant dit assez quand il est interdit,

Quand il languit, quand il souspire ;

Mais aprenez, Philis, qu’un mal que l’on peut dire

N’est jamais si grand que l’on dit.

Évaluations et critiques :

Chanson : Philis, vous vous plaignez…
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Vous êtes un poète créatif ? Alors, partagez votre opinion sur ce poème et faites-nous savoir ce que vous en pensez!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x