L’investiture

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

Nous longerons la grille du parc,

A l’heure où la Grande Ourse décline ;

Et tu porteras – car je le veux -

Parmi les bandeaux de tes cheveux

La fleur nommée asphodèle.
Tes yeux regarderont mes yeux ;

A l’heure où la grande Ourse décline. -

Et mes yeux auront la couleur

De la fleur nommée asphodèle.
Tes yeux regarderont mes yeux,

Et vacillera tout ton être,

Comme le mythique rocher

Vacillait, dit-on, au toucher

De la fleur nommée asphodèle.

Recommander

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin

CITATIONS ET EXTRAITS

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.