La rose

Je dirai la rose aux plis gracieux.

La rose est le souffle embaumé des Dieux,

Le plus cher souci des Muses divines.

Je dirai ta gloire, ô charme des yeux,

Ô fleur de Kypris, reine des collines !

Tu t’épanouis entre les beaux doigts

De l’Aube écartant les ombres moroses ;

L’air bleu devient rose, et roses les bois ;

La bouche et le sein des Nymphes sont roses !

Heureuse la vierge aux bras arrondis

Qui dans les halliers humides te cueille !

Heureux le front jeune où tu resplendis !

Heureuse la coupe où nage ta feuille !

Ruisselante encor du flot paternel,

Quand de la mer bleue Aphrodite éclose

Étincela nue aux clartés du ciel,

La Terre jalouse enfanta la rose ;

Et l’Olympe entier, d’amour transporté,

Salua la fleur avec la Beauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.