Eau qui se presse, qui court…

Eau qui se presse, qui court -, eau oublieuse

que la distraite terre boit,

hésite un petit instant dans ma main creuse,

souviens-toi !
Clair et rapide amour, indifférence,

presque absence qui court,

entre ton trop d’arrivée et ton trop de partance

tremble un peu de séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.