Tu ne veux pas choisir les routes ni l’amour

Tu ne veux pas choisir les routes ni l’amour

Et tu brises tes jours sans rien retenir

Ta face est contractée des possibilités

Tu veux être celui qui ne prendra jamais

La forme d’un visage

Un soir que tu as signé

Le pacte des révoltes

Et revenu des rêves et revenu des morts

Te voilà les mains vides les armes à la main

Voilà que tu reprends et la route et le masque

Voilà que tu reprends entre tes mains tes rêves

Voilà que tu reprends tes jours écoulés

Voilà que tu reprends tes amours et tes nuits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.