Du nom de sa Sainte, imitation de Pétrarque

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

Quand à mes vers je veux matiere élire
Ma fantaisie au fin commencement
Du nom, lequel je ly devotement
DE ce saint nom me commende d'ecrire :

Mais quand je vien à un peu apres lire
Elle me chante alors tout autrement,
N'y touche pas (dit elle) follement,
N'Y touche pas, ta main n'y peut suffire :

Puis quand j'en veux davantage savoir
Et la raison qui m'oste ceste grace,
ZEle tu as (dit elle) sans pouvoir :

Ce dieu que chef des Muses nous tenons
Avec Phebus, puniroit ton audace
Irreverente au plus saint de ses noms.

Recommander

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin

CITATIONS ET EXTRAITS

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.