Je racontais un conte

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

Je racontais un conte
A quatre ou cinq marmots, auditoire choisi,
Et j'en étais, je crois, à l'endroit que voici :
'... Dans un instant où Dieu tournait le dos, le diable
Se glissa, sans rien dire et d'un air amiable,
Ce qu'il fait très souvent, derrière le bon Dieu ;
Il coupa dans le ciel un morceau de drap bleu,
Et, pour cacher le trou, mit dessus un nuage... '
Jeanne m'interrompit. Allons, Jeanne, sois sage,
Dit George, intéressé par le diable et par Dieu ;
Nous écoutons, taistoi. Jeanne s'en troubla peu.
Je croyais que le ciel, ditelle, était en soie.

Dernière gerbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.