El alba

Couvertures de laine
Sur un corps de poète
Un mouton met sa tête
Sur le bord de mon lit.
Avec ses yeux de verre
A-t-il passé les mers
Ou descend-il du ciel
Foncé de l'Argentine?
Un agneau saute dur
Sur mes genoux frileux
Qui depuis vingt-cinq ans
N'ont pas fait leur prière.

Évaluations et critiques :

El alba
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x