La lune pâle, rêveuse…

La lune pâle, rêveuse

Et transparente à demi,

Glisse sur la vaporeuse

Douceur d’un ciel endormi.

Dans les branches dénudées

Et si grêles d’un bouleau

Une lueur irisée

Incline ses calmes eaux.

C’est l’hiver et sa tristesse

Avec de muets oiseaux

Se berçant à la sveltesse

Sans feuillage des rameaux.
1910

Évaluations et critiques :

La lune pâle, rêveuse…
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Votre voix compte! Partagez votre opinion sur ce poème et faites-nous part de vos impressions.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x