Vile potabis

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

(Études latines, VI)
En mes coupes d’un prix modique

Veux-tu tenter mon humble vin ?

Je l’ai scellé dans l’urne Attique

Au sortir du pressoir Sabin.

Il est un peu rude et moderne ;

Cécube, Calès ni Falerne

Ne mûrissent dans mon cellier ;

Mais les Muses me sont amies,

Et les Muses font oublier

Ta vigne dorée, ô Formies !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.