L’Eternité

Elle est retrouvée.

Quoi ? – L’Eternité.

C’est la mer allée

Avec le soleil.
Ame sentinelle,

Murmurons l’aveu

De la nuit si nulle

Et du jour en feu.
Des humains suffrages,

Des communs élans

Là tu te dégages

Et voles selon.
Puisque de vous seules,

Braises de satin,

Le Devoir s’exhale

Sans qu’on dise : enfin.
Là pas d’espérance,

Nul orietur.

Science avec patience,

Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée.

Quoi ? – L’Eternité.

C’est la mer allée

Avec le soleil.

Évaluations et critiques :

L’Eternité
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Commentez ce poème pour montrer à quel point vous êtes créatif et inspiré!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x