La Nymphe de la Senne

« Je voudrais bien — me dit un ami singulier,

Dont souvent la pensée alterne avec la mienne, —

Voir la Naïade de la Senne ;

Elle doit ressembler à quelque charbonnier

Dont la face est toute souillée. »

— « Mon ami, vous êtes bien bon.

Non, non ! Ce n’est pas de charbon

Que cette nymphe est barbouillée ! »

Évaluations et critiques :

La Nymphe de la Senne
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Commentez ce poème pour montrer à quel point vous êtes créatif et inspiré!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x