Le Garno

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

L’hiver bat la vitre et le toit.

Il fait bon dans la chambre,

A part cette sale odeur d’ambre

Et de plaisir. Mais toi,
Les roses naissent sur ta face

Quand tu ris près du feu…

Ce soir tu me diras adieu,

Ombre, que l’ombre efface.

Recommander

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin

CITATIONS ET EXTRAITS

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.