En dérive vers l’absolu

En dérive vers l’absolu

il ne me reste qu’à enfreindre l’ordre

De toute justice

Pour me détacher sans consentement

De sa violence qui m’accable

J’ai vécu dans la confusion

Je suis mort de la confusion

Pour ma défense qu’aurai-je à dire

Mes forces se détruisent et me détruisent dans

l’égarement

Je suis un criminel

Qui n’a pas compris le geste simulé

Évaluations et critiques :

En dérive vers l’absolu
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Vous voulez être un poète ? Alors, commentez ce poème et dites-nous ce que vous en pensez!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x