Dans les vapeurs montant du thé

J’ai vu passer une personne

Pour qui mon cœur s’est endetté.

J’ai vu passer les regrettés

Portant à leur front ma couronne.

Mais je n’aimerai plus personne.
1954

Évaluations et critiques :

Le thé
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Vous êtes un poète inspiré? Laissez-nous vous entendre et donnez votre avis sur ce poème!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x