Un nom de bon augure

Sur la porte je lus : « Lise Van Swieten ».

(C’était dans un quartier qui n’est pas un Éden)

— Heureux l’époux, heureux l’amant qui la possède,

Cette Ève qui contient en elle son remède !

Cet homme enviable a trouvé,

Ce que nul n’a jamais rêvé,

Depuis le pôle nord jusqu’au pôle antarctique :

Une épouse prophylactique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.