Vasquin Philieul De Carpentras

Vasquin Philieul de Carpentras, né en 1522 à Carpentras, décédé entre 1582 et 1586, est un traducteur et auteur français inspiré par la littérature italienne. En 1548, il donne sous le titre de Laure d’Avignon la première traduction en vers du Canzoniere de Pétrarque (200 sonnets).
  • Poèmes
  • Biographie
  • Photos

Vasquin Philieul de Carpentras, est un traducteur et auteur français inspiré par la littérature italienne.

En 1548, il donne sous le titre de Laure d’Avignon la première traduction en vers du Canzoniere de Pétrarque (200 sonnets).

Le premier grand livre de sonnets français est une œuvre de traduction ; et il est naturel que ce soit une traduction de celle du maître universel du sonnet, Pétrarque. En 1548, donc, paraît à Paris, de l’imprimerie de Jacques Gazeau :

LAURE D’AVIGNON
Au nom et adveu de la Royne Catharine de Medicis Royne de France.
Extraict du Poète florentin Françoys Pétrarque
et mis en françoys par Vasquin Philieul de Carpentras

Vasquin Philieul était plus excu­sable. Cet Auteur, né à Carpentras, avait toujours vécu loin du centre de la poli­tesse et du bon goût. Aussi ne se loue-t-il pas plus qu’il ne doit, lorsqu’il dit dans son Épître dédi­catoire à la Reine Catherine de Médicis à qui il adressa sa traduction en vers des Sonnets, Chansons et Triomphes de Pétrarque, qu’il n’avait,

Ni digne engin, ni pouvoir, ni science.

De Vasquin Philieul on sait peu de chose. Une gravure sur bois publiée dans la traduction des Statuts du Comtat de 1588 nous renseigne sur sa date de naissance : 1522. Notaire à Carpentras (comme l’« inventeur » du sonnet, le Sicilien Giacomo da Lentini, « il Notaro »), son père, Romain Philieul, est le responsable de l’édition latine des Statuts du Venaissin en 1511. De sa mère, on ne connaît que le nom : Marguerite Bonet. Après des études de droit qui lui donnent le titre de docteur, Vasquin est ordonné prêtre et devient chanoine de Notre-Dame des Doms, juge à la cour temporelle du Comtat en 1550 ; confirmé dans ses fonctions en 1562, il reste encore en Avignon huit ans avant d’être nommé chanoine de l’église de Carpentras, en 1568. En 1582, il rédige son testament, désignant comme héritière universelle sa commune, à condition que les consuls achètent un emplacement à côté de la grande porte de l’hôtel de ville pour y construire une chapelle dédiée à saint Jacques et saint Philippe et que l’on dise chaque jour une grande messe de Requiem en musique. Il avait publié en 1559, une traduction du poème latin de Vida sur le jeu d’échecs, puis des œuvres religieuses et édifiantes. En 1555, il avait achevé la traduction de Pétrarque, dont le volume de 1548 constitue la première partie.

Laure d’Avignon, utilise une version, due à Vellutello, du Can-zoniere qui diffère de celle que nous connaissons aujourd’hui en reconstituant un roman d’amour imaginaire, celui de Pétrarque et de Laure. Dans la traduction de Vasquin Philieul, les poèmes sont généralement introduits par une rubrique intitulée « Argument » qui mêle les inventions biographiques (circonstances imaginaires de la composition du texte) et les renseignements touristiques.

Vasquin Philieul De Carpentras

Traducteur, Poète
Date/Lieu de naissance :1522 à Carpentras
Date/Lieu de décès :entre 1582 et 1586
Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp