Valerie Rouzeau

Valérie Rouzeau, née le 22 août 1967 à Cosne-sur-Loire, est une poétesse et traductrice française.

Après avoir découvert Guy Chambelland dans la revue Poésie 1, elle choisit de lui envoyer son premier manuscrit. Elle est titulaire d’une maîtrise de traduction littéraire.

C’est son recueil Pas revoir édité en 1999 par Louis Dubost (Le Dé Bleu) qui l’a fait remarquer d’un nombreux public (cet ouvrage a été édité à plus de 10 000 exemplaires).

Elle a traduit des auteurs anglophones : Sylvia Plath, Ted Hughes, William Carlos Williams, Stephen Romer…

Valérie Rouzeau est pendant sept ans rédactrice en chef de la revue Dans la lune, éditée de 2004 à 2011 avec Michel Fréard, directeur du Centre de créations pour l’enfance et Maison de la poésie de Tinqueux.

Valérie Rouzeau écrit pour le groupe Indochine. Leur collaboration commence lorsque le chanteur lui commande une chanson, après avoir lu Neige rien (paru en 2000 aux Éditions Unes). Elle lit un extrait du journal de la diariste Mireille Havet sur « Black Ouverture », morceau d’introduction figurant sur l’album Black City Parade.

Elle reçoit le prix Guillaume-Apollinaire en 2012 pour son recueil Vrouz et en 2015 le prix Robert Ganzo pour l’ensemble de son œuvre et son ouvrage Va où.

Engagement politique
En 2017, elle cosigne une tribune dans médiapart intitulée « Faire gagner la gauche passe par le vote Mélenchon ».

Valerie Rouzeau

Poétesse, Traductrice, Parolière
Nationalité : France
Date/Lieu de naissance :22 août 1967 (Âge: 54 ans), Cosne-Cours-sur-Loire, France
Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp