Eudore ÉVANTUREL

Le poète québécois Eudore Évanturel (1852-1919) est l’un des premiers modernistes au Québec. Dans sa poésie sensible et originale, inspirée de sa région, Évanturel cherche à briser les conventions poétiques qui existaient alors au Québec. Ses poèmes descriptifs et sensuels se penchent sur les thèmes de l’art, de l’amour et de la mort, mais portent aussi un regard ironique sur la classe moyenne et attaquent les disparités sociales. Sa voix poétique aux accents verlainiens attire les foudres des critiques, qui le dénoncent comme un semeur d’immoralité et d’indécence. Sa poésie, l’une des plus prometteuse avant Nelligan, devient alors rare.

Eudore Évanturel (Québec, 22 septembre 1852 – Boston, 16 mai 1919) est un poète québécois. Encouragé par le romancier Joseph Marmette, son ami, il fit paraître en 1878 un volume de « Premières poésies ». Ce recueil, inspiré de Musset mais avec des accents verlainiens, scandalisa le milieu littéraire conservateur du Québec de l’époque. Les critiques aussi impitoyables qu’injustes de Jules-Paul Tardivel en particulier le dissuadèrent d’aller plus avant dans la carrière. L’auteur ne publia plus par la suite que quelques poèmes isolés. Son œuvre demeure encore méconnue, mais il n’en compte pas moins parmi les poètes les plus sensibles, originaux et inspirés du Québec avant Nelligan. Il est enterré au cimetière Notre-Dame-de-Belmont, à Sainte-Foy.

Eudore ÉVANTUREL

Poète, Écrivain
Nationalité : Canada
Date/Lieu de naissance :22 septembre 1852, Québec
Date/Lieu de décès : 16 mai 1919, Boston, Massachusetts, États-Unis
Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp