Si tout ceci n’est qu’un pauvre rêve…

Si tout ceci n’est qu’un pauvre rêve, et s’il faut

que j’ajoute, dans ma vie, une fois encore,

la désillusion aux désillusions ;

et, si je dois encore, par ma sombre folie,

chercher dans la douceur du vent et de la pluie

les seules vaines voix qui m’aient en passion :

je ne sais si je guérirai, ô mon amie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.