Moi qui ne suis pas du monde

Moi qui ne suis pas du monde

Moi qui ne suis pas d’ici

Moi que l’on cherchera après la grande absence

Et qui suis resté seul et qui n’ai pas d’amis

Je veux que l’on retrouve

Jusqu’au son de ma voix

Je veux que l’on me parle

Comme si j’étais présent

Je veux que l’on me connaisse

Mon regard et mon rire

Et que l’on sache aussi que j’ai vécu dix vies

Je veux que l’on oublie

Ma naissance et ma mort

Je veux que l’on oublie

L’instant que j’ai vécu

Qui ne renferme pas surtout mon temps d’aimer

Et je veux que plus tard si l’on parle de moi

L’on ne regrette pas la vie que j’ai vécue

L’on ne regrette pas la grande indifférence

Du monde d’à présent qui ne m’a pas connu

Car j’ai vécu ma vie sans songer à ce monde

Peut être que mon rire

Est né de ce qu’il fut
1942

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.