Je viens de mal parler de toi …

Je viens de mal parler de toi, rose superbe !

Si ton éclat est vif, rose, tu sais pourtant,

Seule dans le cristal, au milieu de la gerbe,

Aussi bien que les yeux rendre le coeur content.
Un jour, contre le mur d’une porte gothique

(j’errais en ce temps-là dans les pays du nord)

Rose, tu m’apparus très pâle et fantastique

Et frissonnante au vent plein de pluie et de mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.