Heureus le serviteur officieus et dextre…

Heureus le serviteur officieus, & dextre

Que le maistre benin au logis treuvera

Faisant sa volonté, quant il retournera

Gouverneur de ses biens il le fera seul estre :
Mais le valet hautain, presumptueus, & traistre

Oubliant son devoir, en soy-mesme dira

Mon-seigneur au logis si tost ne r’entrera,

Sur toute la maison je me veus faire maistre ;
Le maistre en fin retourne, & domtant son orgueil

Le fait precipiter en la maison de dueil,

Ou claquettent des dens les grincemens funebres.
Tel sera du Seigneur l’advenement dernier

Qui jugeant sans appel, envoy’ra prisonnier

L’homme peu vigilant aus maisons de tenebres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.