Plus c’était un baiser

Plus c’était un baiser

Moins les mains sur les yeux

Les halos de lumière

Aux lèvres de l’horizon

Et des tourbillons de sang

Qui se livraient au silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.