M’en allant par la bruyère…

À Denise.
M’en allant par la bruyère

– Buisson rouge, buisson blanc –

Pour cueillir la fleur dernière

Qui pousse au milieu du vent.

Buisson rouge, buisson jaune, buissons au loin buissonnant.
Passant vers la clématite

– Le rouge-gorge est dedans –

J’ai rencontré la nourrice

Qui mène au bois ses enfants.

Buisson rouge, buisson jaune, buissons au loin buissonnant.
Les trois plus beaux vont derrière,

Les trois plus gais vont devant,

Mais la petite dernière

Traîne le pied marchant.

Buisson rouge, buisson jaune, buissons au loin buissonnant.
Passant par le champ de trèfle

– Ses frères sont loin du champ –

Elle baisse un peu la tête,

Elle s’arrête en pleurant.

Buisson rouge, buisson jaune, buissons au loin buissonnant.
« Viens-t’en, ma petite rose,

Ma mie, avec moi viens-t’en.

Nous rattraperons les autres

À travers les pays grands.

Buisson rouge, buisson jaune, buissons au loin buissonnant.
« Donne-moi ta main sauvage

Qui tient une fleur au vent;

Donne-moi ton doux visage

Et ton joli cœur battant.

Buisson rouge, buisson jaune, buissons au loin buissonnant.
« Donne-moi ton cœur qui tremble

Avec son chagrin dedans;

Nous le porterons ensemble

Sous mon grand manteau flottant.

Buisson rouge, buisson jaune, buissons au loin buissonnant.
« Et j’endormirai ta peine

Le long des bois en chantant.

Ta peine d’aujourd’hui même

Et celles des autres temps.

Buisson rouge, buisson jaune, buissons au loin buissonnant.
« La plus vive, la plus folle

Qui sort du monde au printemps

Et celle qui vient d’automne

Pour faire mourir les champs.

Buisson rouge, buisson jaune, buissons au loin buissonnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.