Crépuscule

Ce n’est pas la nuit, c’est la lune. Le ciel, doux comme un bol de lait, te fait sourire, vieil amoureux.
Et tu me parles d’eux. Ils ornent ton esprit, ils ornent ta maison, ils ornent notre vie.
Mon ami, ils sont trop : père, mère, enfants, femme, à n’être pas heureux.
Pourtant, ton rêve est calme, et je calcule trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.