Combien de fois mes vers ont-ils doré

Combien de fois mes vers ont-ils doré

Ces cheveux noirs dignes d’une Meduse ?

Combien de fois ce teint noir qui m’amuse,

Ay-je de lis et roses coloré ?
Combien ce front de rides labouré

Ay-je applani ? et quel a fait ma Muse

Ce gros sourcil, où folle elle s’abuse,

Ayant sur luy l’arc d’amour figuré?
Quel ay-je fait son oeil se renfonçant ?

Quel ay-je fait son grand nez rougissant ?

Quelle sa bouche, et ses noires dents quelles ?
Quel ay-je fait le reste de ce corps ?

Qui, me sentant endurer mille morts,

Vivoit heureux de mes peines mortelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.