Retour a Lucinges

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

Les rues d'un pays fabuleux
bruissent encore dans ma tête
les heures y galopent comme un troupeau
de chevaux fous en Mongolie
avant que j'ouvre le courrier
amoncelé sur mon bureau
Eclair le chien noir vient me supplier
de lui lancer un caillou dans la neige

Michel Butor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.