Le Mausolée est beau

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

Le Mausolée est beau, vaste, admirable à voir ;
Sa première muraille est toute en granit noir,
La deuxième en albâtre, et la troisième enceinte
Est en gypse incrusté d'onyx et d'hyacinthe ;
Franchissez-les ; voilà le mur de jade vert
Qu'Eryclète, ouvrier de Corinthe, a couvert
De bas-reliefs où Flore aime et pleure Zéphyre ;
Passez ; vous rencontrez l'enceinte de porphyre ;
Puis la salle d'argent ouvre son corridor ;
Entrez ; au centre luit l'immense trône d'or ;
Sur le trône, approchez, sous un dais magnifique
Orné d'inscriptions d'écriture cufique,
Brille un cercueil formé d'un seul bloc de cristal,
Et dont on voit de loin, sur un haut piédestal,
Resplendir, comme une aube au fond des galeries,
Le couvercle étoilé d'un ciel de pierreries ;
Regardez à travers ce grand cristal sacré,
Incorruptible, pur, vénérable, entouré
Des pleurs des nations scellés dans quatre vases,
Sous tous ces diamants, sous toutes ces topazes,
Regardez-vous voici près du fond, près du roi,
Dérangez ces rubis, et que trouvez-vous ? Moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.