Sur son album

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

À Armance.

Vous voulez donc que sur la blanche page,

Fruits d’un arbre flétri, soient écrits quelques vers ?

Oh ! pourquoi votre cœur n’a-t-il pas pour image

Ces candides feuillets à mes regrets ouverts !

J’essaierais d’y tracer peut-être avec délices

Le doux mot qu’en raillant vous dites chaque jour ;

Mais votre cœur, hélas ! est si plein de caprices

Que la place y manque à l’amour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.