À Armance.

Vous voulez donc que sur la blanche page,

Fruits d’un arbre flétri, soient écrits quelques vers ?

Oh ! pourquoi votre cœur n’a-t-il pas pour image

Ces candides feuillets à mes regrets ouverts !

J’essaierais d’y tracer peut-être avec délices

Le doux mot qu’en raillant vous dites chaque jour ;

Mais votre cœur, hélas ! est si plein de caprices

Que la place y manque à l’amour !

Évaluations et critiques :

Sur son album
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Quelle est votre interprétation de ce poème ? Commentez et laissez-nous savoir!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x