Pour Ern

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

Cette époque propice aux douleurs

Accuse je ne sais quoi de révolté

Dans un tumulte où se joue

La fausse déposition sur la table tragique

De la vie incertaine et maudite

Le jeu de la dispersion

Opère dans les faubourgs de la mort

Et la fortune installe un présent

Calciné par le froid du délire

L’hiver n’est plus l’hiver

Le vent n’est plus le vent

L’amour n’est plus l’amour

La terre elle-même n’est plus la terre

Tout est renversé dans le creuset

D’une alchimie de débris

Recommander

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin

CITATIONS ET EXTRAITS

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.