C’est qu’il nous faut consentir…

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

C’est qu’il nous faut consentir

à toutes les forces extrêmes ;

l’audace est notre problème

malgré le grand repentir.
Et puis, il arrive souvent

que ce qu’on affronte, change :

le calme devient ouragan,

l’abîme le moule d’un ange.
Ne craignons pas le détour.

Il faut que les Orgues grondent,

pour que la musique abonde

de toutes les notes de l’amour.

Recommander

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin

CITATIONS ET EXTRAITS

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.