Juin

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

L’Été met des fleurs à sa boutonnière ;

Au fond des taillis et dans les roseaux,

Ivres de soleil, les petits oiseaux

Entonnent en chœur l’hymne printannière ;
Sur les clairs sommets, les champs et les eaux,

Tombent de l’azur des jets de lumière ;

Au nid, au palais et sous la chaumière,

Le parfait amour tourne ses fuseaux.
Sous les bois touffus la source murmure ;

La brise en jouant berce la ramure ;

Le papillon vole au rosier fleuri ;
Tout chante, s’émeut, palpite, étincelle…

Transports infinis ! joie universelle !

À son créateur la terre a souri !
(1878)

Recommander

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin

CITATIONS ET EXTRAITS

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.