Tantôt semblable à l’onde …

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

Tantôt semblable à l’onde et tantôt monstre ou tel

L’infatigable feu, ce vieux pasteur étrange

(ainsi que nous l’apprend un ouvrage immortel)

Se muait. Comme lui, plus qu’à mon tour, je change.
Car je hais avant tout le stupide indiscret,

Car le seul juste point est un jeu de balance,

Qu’enfin dans mon esprit je conserve un secret

Qui remplirait d’effroi l’humaine nonchalance.

Recommander

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on linkedin

CITATIONS ET EXTRAITS

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.