Au regard frivoles les nues

Se refusent selon la nuit

Vers l’aurore sans plus de bruit

Dormez chère étoile ingénue
Sous les arbres de l’avenue

Les amours ne sont plus gratuits

Au regard frivoles les nues

Se refusent selon la nuit
Deux étoiles à demi nues

Semblables soeurs nées à minuit

Chacune son tour nous conduit

À des adresses inconnues

De vos regards frivoles nues

Évaluations et critiques :

Nues
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Vous êtes un poète inspiré? Laissez-nous vous entendre et donnez votre avis sur ce poème!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x