Voici encor de l’heure qui s’argente…

Voici encor de l’heure qui s’argente,

mêlé au doux soir, le pur métal

et qui ajoute à la beauté lente

les lents retours d’un calme musical.
L’ancienne terre se reprend et change :

un astre pur survit à nos travaux.

Les bruits épars, quittant le jour, se rangent

et rentrent tous dans la voix des eaux.

Évaluations et critiques :

Voici encor de l’heure qui s’argente…
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Votre opinion compte! Partagez-la et dites-nous ce que vous pensez de ce poème.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x